Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 22:53

FO, LE SYNDICAT DU BULLETIN DE PAYE

RPN SALAIRES DU 15 FEVRIER


FO est le syndicat du bulletin de paye.

FO est pour l'augmentation générale des salaires.

FO refuse le blocage des salaires, que ce soit pour les fonctionnaires ou les salariés de la Sécurité Sociale.

Le 15 février 2011 s'est tenue à l'UCANSS la RPN sur les salaires 2011.

Cette réunion a été convoquée par l'UCANSS suite à la grève massive du personnel employés et cadres de la Sécurité Sociale le 8 février
pour le maintien de la Convention Collective,
pour le maintien du 14ème mois, de l'allocation vacances,
pour l'augmentation générale des salaires, de la valeur du point.

Le 8 février, recevant les organisations syndicales nationales FO, CGT, CFTC et CGC, signataires de la Convention Collective Nationale, le Président du COMEX/UCANSS s'est engagé à demander au COMEX qui se réunissait le lendemain, le retrait de la proposition de suppression du 14ème mois.

Le 15 février, le Directeur de l'UCANSS Monsieur Renard a indiqué en introduction de la RPN :

« Le COMEX retire sa proposition de passer de 14 à 13 mois. »

Soulignons qu'il s'agit d'un élément décisif à mettre à l'actif de la puissance de la grève du 8 février, du rassemblement national à l'UCANSS et du refus du personnel que l'on touche à la CCN, socle commun minimum de sa rémunération.
Le personnel uni avec ses organisations syndicales, a fait reculer le COMEX/UCANSS, ce qui n'était pas gagné d'avance.

« Le COMEX recherche un outil permettant une augmentation générale des salaires, sans que cela ne se traduise par une augmentation de la valeur du point, car le gouvernement refusera d'agréer à la Sécurité Sociale tout accord d'augmentation de la valeur du point en 2011. »

L'UCANSS dit oui à une augmentation des salaires sans augmentation de la valeur du point. L'UCANSS avait cru trouver le bon coup : liquider une importante disposition conventionnelle (le 14ème mois) qui fait « tache », pour ensuite détricoter notre CCN, en s'attaquant à d'autres dispositions conventionnelles (maintien de salaire maladie, RTT, etc...), tout en faisant une maigre augmentation de 0,6%.

FO refuse le blocage des salaires, FO demande l'augmentation de la valeur du point.

« Le COMEX souhaite que cette augmentation soit pérenne, pas une prime. Pour 2011, le COMEX considère qu'un effort vers les niveaux de rémunération les plus faibles est nécessaire. C'est pourquoi il ne veut pas remettre en cause le protocole du 30 décembre 2008 qui instaure des points supplémentaires pérennes pour les salariés embauchés ayant un coefficient développé inférieur ou égal à 272. »


Rappelons le dispositif du protocole du 31 décembre 2008.

Employés et Cadres

 
Niveaux de classification    Coefficients de qualification
(accord du 30 novembre 2004)    Coefficients développés garantis
(accord du 31 décembre 2008)      
Niveau 1    180    195      
Niveau 2    188    196      
Niveau 3    205    211      
Niveau 4    230    234      
Niveau 5A    250    252     

Personnels soignants

 
Niveaux de classification    Coefficients de qualification
(accord du 30 novembre 2004)    Coefficients de qualification
(accord du 30 novembre 2004)      
Niveau 1 E    180    195      
Niveau 2 E    188    196      
Niveau 3 E    205    211      
Niveau 4 E    230    234     

 « Le COMEX ne cherche pas à jouer la montre et souhaite aboutir à un accord dans les prochaines semaines. »

Au nom du COMEX, le Directeur de l'UCANSS  fait une première proposition :

Augmentation de la rémunération sur une base forfaitaire :
 400 € bruts par an du niveau 1 à 3, qui représentent 4 points par mois,
 300 € bruts par an du niveau 4 à 5B, qui représentent 3 points par mois,
 200 € bruts par an du niveau 6 à 9, qui représentent 2 points par mois.

Soit pour un niveau 2 à l'embauche un gain de 2,1%, pour un niveau 3 payé 21 300€ par an un gain salarial de 1,9%, un niveau 3 payé 28 000€ par an un gain salarial de 1,5%, un niveau 9 payé 57 000€ par an un gain de 0,40%.

Ces points augmenteraient le coefficient de base de chaque niveau de qualification.

Ainsi un technicien niveau 3 passerait de 205 à 209. Un salarié bénéficiant des 6 points supplémentaires prévus par l'accord du 31/12/2008, les conserverait et passerait donc du coefficient 211 à 215.

Par ailleurs, l'UCANSS est d'accord pour « déplafonner » les plages salariales de chaque niveau de qualification, afin de redonner des possibilités de rémunération individuelle (points de compétence).

Le Directeur de l'UCANSS a indiqué que le COMEX était prêt à faire bouger le curseur entre les mesures générales et les mesures individuelles. En effet depuis le protocole de 2004, il n'y a qu'un tiers de mesures générales, pour deux tiers de mesures individuelles.

Une proposition syndicale de 7 points pour tous a été faite. Le Directeur de l'UCANSS a refusé, considérant que cela ne permettrait plus d'appliquer les 20% minimum de personnel devant bénéficier chaque année des points de compétence.

A la fin de la réunion, le Directeur a proposé 4 points pour tous les salariés, soit 1,15% de la masse salariale. Cette proposition d'augmentation des coefficients de base des niveaux de qualification s'apparente à une mesure de classification.

Cette proposition a été considérée comme insuffisante par l'ensemble des organisations syndicales présentes.

La RPN s'est tenue jusqu'à 17 heures 30. Une prochaine RPN se tiendra le mardi 1er mars.

source FECFO






Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 18:51

Grève nationale des agents de l’assurance maladie Mardi... Caisse d’Allocations Familiales , Caisse Primaire d’Assurance Maladie, Urssaf.....ils étaient près d’une centaine en fin de matinée à manifester devant la préfecture de l’Orne...

suite ici

 

source normandie.fm

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 16:09
Gaz lacrymogène sur le personnel de la Sécu

 

source youtube :http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kWceH-FWr2Y

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 08:43

Faisant suite au vote défavorable de la convention de rapprochement des 4 Caf de Seine-Maritime par le CA de la Caf de Rouen, les représentants Fo ont adressé un article pour le journal local Paris-Normandie que voici.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comme vous le savez déjà, la CNAF et le gouvernement ont décidé la création d’une seule CAF par Département. Pour la Seine-Mairitime cela signifie la fusion entre les caisses d’allocations familiales de Rouen, du Havre, d’Elbeuf et de Dieppe. FO c’est toujours prononcé contre cette départementalisation au titre d’une meilleure prise en compte des spécificités des allocataires de notre Département.

 

FO refuse la départementalisation mais prend acte du vote favorable de la Caisse de ROUEN et des autres caisses du département.

Cependant, les administrateurs opposés à cette départementalisation continus d’expliquer la nécessité pour les allocataires de maintenir une gestion de l’action social au plus proche de celles et ceux qui en on le plus besoin.

 

C’est pourquoi, il nous parait indispensable, comme pour le département du Nord, la création de commission territorialisée d’actions sociales.

De longs débats au sein du Conseil d’Administration de la Caf de Rouen provoquent le report du vote des conventions de rapprochement des 4 caisses et un envoi de courrier au Président de la CNAF, M. DROUET, argumentant la demande de la caisse de Rouen. M. DROUET, a répondu avec un total mépris à cette demande.

 

Par Conséquent, Une majorité d’administrateur exaspéré de constater que la CNAF se cantonne à une gestion administrative et financière des caf et refuse et de répondre aux difficultés sociales spécifiques aux allocataires dans leur territoire, rejette la convention de rapprochement des CAF de Seine-Maritime par 7 voix pour (MEDEF, UPA, CGC et CFDT) et 13 voix contre (FO, CGT, CFTC, UDAF, Personnes Qualifiées).

 

Pour les Administrateurs CAF, il est évident d’une part que la connaissance des besoins des populations locales est détenue et défendue par des administrateurs locaux.

Comment un administrateur vivant sur Le Havre ou Dieppe pourra t’il appréhender au mieux les difficultés et les besoins d’un allocataire de Rouen ou d’Elbeuf. Historiquement les quatre caisses du Département avaient trouvées une nécessité. Les conditions de vie des allocataires de Seine-Maritime ne se sont pourtant pas améliorées.

 

D’autres part, les administrateurs CAF sont persuadés qu’à courts ou moyens termes, les conditions de travail du personnel des CAF sera fortement dégradé et qu’il subira des réductions d’effectifs significatives détériorant la qualité du service public rendu.

Soyez-en convaincu !

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 21:52

Le manque de personnel conduit maintes directions à pratiquer la "fuite en avant", comme en Seine-Marne où l'irrationalité de l'organisation du travail atteint des sommets.

 

Tout le monde doit remplacer tout le monde ! Les secrétaires de direction vont ouvrir le courrier, les agents d'accueil traitent des dossiers d'aide financière individualisée, les contrôleurs viennent accueillir les allocataires...

 

Un mouvement de grève, à l'appel des quatre organisations syndicales, a démarré le 25 janvier.

la suite ici

 

source CGT

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 15:17

 A  force de répéter son mépris vis à vis des conseils d'administration locaux, la Cnaf a fini par exaspérer nos administrateurs rouennais!

Rappelons les faits: le principe de départementalisation des Caf est voté maintenant dans l'ensemble des départements concernés.

 

Reste sa mise en oeuvre par l'approbation des conventions de rapprochement et délibérations consultatives de fusion.

Nos administrateurs CGT sont intervenus à maintes reprises pour demander la mise en place de commissions d'action sociale territorialisées comme le revendique le département du Nord afin de conserver la prise en compte des spécificités propres à chacune de nos Caf.

 

Aujourd'hui, nous comptabilisons 96 administrateurs exerçant leur mandat sur nos 4 Caf

demain, dans un contexte de départementalisation, nous n'en n'aurons plus que 24, sans réelle possibilité de représentation de l'ensemble du territoire départemental.

 

Au CA de décembre, nos administrateurs ont refusé de voter la convention de rapprochement et la délibération de fusion avec demande d'un positionnement de la Cnaf sur les commissions demandées...

 

Mr Drouet a répondu avec un total mépris de leur demande et ce soir, 17 janvier, le CA a voté à nouveau contre! (7 voix pour: MEDEF, UPA, CGC et CFDT, 13 voix contre, les autres: CGT, FO, CFTC, UDAF, personnes qualifiées).

Conséquence: nous aurons sans doute un administrateur provisoire nommé par la Cnaf pour la dernière année de COG et toutes autres réprimandes de "mauvaise conduite" décidées au niveau national !



 

 

Peu importe ont répondu nos administrateurs: " puisque la Cnaf nous considère comme des pigeons, autant ne pas faire un marché de dupes"!

Le principe consiste maintenant à dénoncer le comportement de la Cnaf auprès de la presse et des politiques,nos administrateurs s'y emploient...

  

source :le syndicat CGT Caf de Rouen

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 16:25


Lors de sa séance du lundi 17 janvier 2011, le CA de la Caf de Rouen a majoritairement  voté contre la convention de
rapprochement et le projet de délibération constitutive de la caf départementale 76

- Pour : 7  voix  - Contre : 13  voix :

La situation départementale est la suivante :

 3 votes favorables ( Dieppe, Elbeuf, Le Havre) et donc  1 vote défavorable ( Rouen).

Ceci dit,  cela n'affecte en rien le projet en cours

Cela prouve bien que la démarche est pure forme et complétement "bidon"

 

le délégué syndical

D Vigreux

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 07:35
En début d'année, on fait des voeux et on regarde aussi ceux de l'année précédente pour voir ce qui a fonctionné.

En l'occurrence, que voyons-nous ? Nous voyons que le Comex réfléchit... réfléchit... et réfléchit toujours... En pure perte pour les salaries de la Sécurité Sociale puisque les propositions de l'employeur restent éternellement des leurres inacceptables à coût zéro. Puisque le Comex est incapable de négocier en haut lieu pour proposer enfin des solutions correctes, à quoi sert-il ? A rien.
source SNFOCOS
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 07:28

Complémentaire santé institutionnelle.

Le ministère demande la réduction du panier de soins pour maintenir la cotisation actuelle

 
 L'augmentation des charges pesant sur le secteur touche inévitablement la complémentaire santé obligatoire des personnels du régime général. Les partenaires sociaux ont demandé au ministère de tutelle une augmentation de 6 % de la cotisation pour faire face à l'augmentation des charges. Cette augmentation aurait été partagée entre les salariés (3 %) et l'employeur (3 %).

A cette demande, la réponse apportée par le président du Comex est étonnante. La tutelle demande la réduction du panier de soins pour rester à cotisation constante. Cela ne s'invente pas. On imagine sans peine ce que va devenir ce contrat obligatoire dans quelques années si ce régime minceur se poursuit.

Avec le refus d'augmenter les Tickets restaurant et le blocage de la valeur du point en 2011,le lissage de la prime de vacances,

Voilà des mesures qui vont améliorer les  les résultats du prochain baromètre institutionnel. 

 

L'année 2011 sera encore l'année des Vaches Maigres pour le personnel de la Sécurité Sociale.

 Donnez tout mais n’attendez rien…

 

source Focaf13 et cftc

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 19:14

L'année 2011 semble être partie pour ressembler à celles de  2010 -2009- 2008- 2007

- fermeture des guichets

- fermeture des agence/antennes

- fermeture du téléphone de niveau1 ou/et  2 quand cela n'est pas externalisé

 

- ouverture de l'aide des caf environnantes

- ouverture des heures supplémentaires ( volontaires ou imposées) 

- Voici le menu pour bon nombre de Caf

 

Encore merci à la Cnaf avec sa COG qui nous oblige la réduction du personnel.

Dire que le Comex veut nous imposer le lissage du 13e mois comme seules augmentation de salaire.

Jusqu'où ira t'on dans l'absurde?

 

Certains  agents de l'institution sont devenus des RSAistes, demain ils iront chercher à manger dans les associations caritatives.

 

Repartis pour des mouvements de grève ? Nous n'en sommes pas loin.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de fo-caf
  • : Blog créé suite au conflit de la Caf de Rouen. Il est ouvert à toutes les organisations syndicales, au non syndiqués et à tout public pour l'expression de chacun.
  • Contact

Recherche