Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Un certain avenir ou un avenir incertain ?

 

 

Certains l’appellent la Départementalisation, délicat  comme titre, d’autres diront la fusion, terme à bannir car il fait peur, au bout du compte, le résultat pour le personnel sera le même.

 

 

Nul doute que le moment de se poser cette question arrive peut être tardivement pour les uns, trop tôt pour les autres, mais néanmoins, au vu des événements récents, nous devons en débattre. Nous ne pouvons pas rester muets face à ces événements.

 

Ce qui suit, n’est peut être pas fondé diront certains, mais en tout cas,  il résulte de longues conversations avec les administrateurs Fo des quatre  CAF 76  (entre la semaine dernière et hier) et nos conclusions vont dans le même sens.

J’en vois déjà qui crient au fantasme ou  à l’ineptie du délégué syndical FO sur les propos tenus dans ce bout de "torchon". Si personne ne lance le débat, les choses vont se faire sans nous et comme d’habitude, le personnel sera  mis devant le fait accompli avec le paquet cadeau, sans la ficelle, qu’il a l’habitude de connaître.

 

Résumer des événements  n’est pas un exercice facile, je m'en tiendrais donc à ce qui vient de se passer dernièrement. J’ai failli mettre en titre : « Ne rien dire c’est le bien, en parler c’est le mal ». Au bout du compte, ces mots ne changeront pas grand-chose pour les agents des Caf de Seine-Maritime, c’est plutôt ce qui se trame dans l’ombre  et qui risque de nous retomber dessus qui impacteront  notre quotidien sous peu.

 

Rappel des faits (ou du moins de ce que nous en connaissons) :

 

Fin novembre, L Fabius faisait une intervention dans Paris-Normandie, il se plaignait que la Caf Départementale ne soit pas située à Rouen.

Le débat a continué son petit bonhomme de chemin et France-Bleue Haute-Normandie a diffusé deux interviews, une du délégué syndical FO de la Caf de Rouen, l’autre du Directeur de la Caf du Havre. Pour ceux qui auraient raté l’événement, vous pouvez toujours l’écouter sur le blog : fo-caf.over-blog.com.

 

Les propos tenus par ce Directeur sont bien explicites, extrait :

« …et souhaiter que le Havre, par exemple, dans le cadre d’un équilibre d’aménagement du territoire, puisse être le siège social de la prochaine Caisse départementale. »

 

Coïncidence, les syndicats de la Caf de Rouen s’étaient  exprimés quelques jours auparavant, soit individuellement, soit collectivement, pour relancer le débat sur le sujet ( DP, CE et CHSCT).

 

 

La Direction de Rouen, nous a reçu le 4 décembre 2009; soit le lendemain de la réunion des trois Directeurs du Département. Ils venaient de faire le point sur notre avenir, tout du moins sur le choix de la Caf Départementale.

Elle a tenu à nous rassurer sur les propos tenus par celle du Havre tout en remettant aux délégués syndicaux un document faisant office de  "motion" qui avait reçu l'assentiment des deux autres Directeurs.

A charge pour eux de porter "la bonne parole" au sein de leur CA respectif et de les faire voter dans la même "harmonie" (qui n'en a que le nom).

On pouvait y lire quelques éléments du genre :

"Le processus engagé pour réaliser la fusion des quatre caisses de Seine-Maritime, en un seul organisme, qui sera créé le 01 novembre 2011 est au point mort". Enfin la date est lâchée…

"L'inévitable progression des caisses vers la régionalisation rend encore plus nécessaire le choix de Rouen,"

Nous en avions parlé il y a longtemps.

 

 

 

 

 

Revenons brièvement sur ce qui s'est passé dans les CA  et qui risque de perturber le fonctionnement de cette fusion.

 

Caf Elbeuf

            Le CA a voté pour que la Caf Départementale soit implantée à Rouen

 

Caf de Rouen

            Le CA a voté pour que la Caf Départementale soit implantée à Rouen

 

Caf du Havre

            Le CA a voté pour que la Caf Départementale soit implantée au Havre.

 

Caf de Dieppe

            Le CA a voté pour deux Caf Départementales

Belle démonstration de cohésion…

Cela démontre bien toute la difficulté que peuvent avoir certains Directeurs à faire passer des décisions au sein de leur CA et à tenir les engagements pris devant les autres.

Cela démontre aussi, par ailleurs, que l'on a beau tenir un discours devant certaines personnes mais qu'ailleurs, celui-ci est bien souvent différent (le Havre : que ce soit face aux administrateurs ou face aux syndicats).

 

Quant au Président de Dieppe, même s'il était conscient du refus du Directeur Général de la Cnaf et de son Président pour deux Caf,  il a laissé entendre à ses  administrateurs qu'une éventuelle porte de sortie pourrait être envisagée (à savoir, la création de 2 Caf "Départementales). Alors que le Directeur nous tenait un discours différent quelques jours auparavant et nous l'avons crû.

 

Nous sommes loin de l'osmose dans cette affaire.

Le risque de voir naître à terme, des conflits entre collègues des caf n'est pas loin. Déjà que beaucoup d'entre nous, dans chacune des quatre Caf, ont des craintes sur leur devenir, mais ce qui vient de se passer, n'est pas pour calmer les inquiétudes.

 

Une chose est certaine et c'est le discours que nous entendons régulièrement ces derniers temps. Le cœur du métier des Caf  ce sont les prestations.

Ce qui  laisse entendre et nous nous y attendons, que les services annexes risquent d'être plus ou moins touchés. On nous parle de mutualisation de moyens, d'externalisation. Inévitablement le personnel des quatre Caf va subir un bouleversement dans ses habitudes. Il est bon de s'y préparer en toute connaissance de cause.

Mais pas à n'importe quel prix.

Nous demandons simplement, pour l'instant, de l'information, la plus honnête possible car ce que nous pouvons entendre, ne va pas dans le bon sens, genre :

- Il y a trois millions de chômeurs qui cherchent du travail

- si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours aller voir ailleurs…

 

Nous sommes dans l'attente d'une reprise des discussions en présence des autres syndicats. C'est une demande forte que les syndicats de la Caf de Rouen ont formulé.

Qui croire dans l'histoire ?  Notre Direction tient des propos et agit dans le même sens, les autres Directions vont à contre-sens, selon nous, chacun défendant son territoire comme il peut à juste raison. Mais le discours devient incohérent.

Nul doute qu'au vu de ces  résultats cela en fera bondir plus d'un. C'est le moment où jamais de sauter sur l'occasion et d'engager de véritables discussions voire négociations. Nous sommes loin de la feuille de route édictée par la Cnaf qui demandait  aux Directeurs concernés, que cela fasse le moins de vagues possible. Cela n'en prend pas la tournure. Espérons que  cela se tiendra rapidement car le climat devient malsain à tous niveaux.

 

En attendant, d'ici là, bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous.

 

 

D Vigreux

Délégué syndical Fo

De la Caf de Rouen

Partager cette page
Repost0

Présentation

  • : Le blog de fo-caf
  • : Blog créé suite au conflit de la Caf de Rouen. Il est ouvert à toutes les organisations syndicales, au non syndiqués et à tout public pour l'expression de chacun.
  • Contact

Recherche