Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 07:37

Nous vous communiquons l'information que nous venons de recevoir de l'UCANSS :

 

 

 

Source FECFO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame, Monsieur le Président,
>

 

 

Madame, Monsieur le Secrétaire Général,
>

>
Je vous informe que le Protocole d'accord du 3 mai 2011, relatif à la rémunération des personnels, a été agréé par lettre du 26 mai 2011.
>
.

 


>

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Président, Madame, Monsieur le Secrétaire Général, l'expression de mes salutations distinguées.
>
>
>
LE DIRECTEUR DE L'UCANSS
>
suividesinstances@ucanss.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:48

- La CNAF transmet à la fin mai à Roselyne Bachelot les dossiers des caisses qui n'auront pas réussi à se mettre d'accord dans le cadre de la départementalisation. Espace social européen (20-26/05) revient sur ces quatre dossiers en suspens parmi les 13 départements concernés (sans compter les Pyrénées Atlantiques qui conservent leurs deux CAF). Si, en quatre ans, la quasi-totalité des départements a réussi, souvent à coup de compromis, les conseils des CAF des départements du Finistère, de l'Isère, du Nord (8 Caf) et de la Seine Maritime (4 Caf) n'ont pas trouvé d'accord jusqu'ici sur les contours et le fonctionnement de la future caisse départementale. Face aux blocages décrit par l'hebdomadaire, "c'est finalement l'Etat qui va statuer en dernier lieu". La ministre de la Solidarité va reprendre la main en prenant les arrêtés nécessaires à la préparation du renouvellement des conseils d'administration départementalisés.

 

 

 

 

source annuaire-secu.com

Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 07:43
INC Famille du 29 avril 2011 : nécessaire vigilance sur les mesures d’accompagnement

L'ordre du jour de cette séance était dédié à l'offre de service téléphonique. Néanmoins, nous avons fait une déclaration pour dénoncer l'impossibilité récurrente pour les CAF d'assurer normalement leurs missions de service public.

La CNAF a exposé la refonte technique de la réponse téléphonique reposant sur son réseau privé de télécommunication " tout IP ". Elle abandonne ainsi la délégation de service public confiée à ATOS FT, coûteuse et prévoyant une sur taxation supportée par l'allocataire. Ces nouvelles solutions seront déployées sur un an à compter de juin 2011

 

Source SNFOCOS

la suite ici

 

 

 

 

 

 

lien sur le document présenté à l'INC du 29/04/2011

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 07:52

 

RPN DU 5 AVRIL 2011

 

Une nouvelle réunion paritaire nationale sur les salaires 2011 s’est tenue à l’UCANSS le mardi 5 avril.

 

Le directeur de l’UCANSS, après discussion avec les organisations syndicales nationales, a donné les dernières propositions de l’employeur pour 2011 :

 

5 points sur le coefficient de qualification de chaque niveau, pour les employés et cadres du niveau 1 au niveau 9, pour les personnels soignants du niveau 1E au niveau 9E, pour les informaticiens du niveau IA au niveau VI.

 

date d’effet : 1er mars 2011.

 

les points supplémentaires instaurés par le protocole du 31 décembre 2008 sont pérennisés. Ainsi le coefficient de base du niveau 1 devient : 180 + 5 + 15 = 200 points.

 

le coefficient maximum de chaque niveau de qualification sera augmenté de 5 points et d’un pas de compétence.

Le directeur de l’UCANSS va interroger le COMEX qui se réunit le 13 avril, sur l’élargissement des 5 points aux médecins salariés (niveaux 10E, 11E et 12E) informaticiens (niveaux VII, VIII, IX A, IX B et X) et aux Ingénieurs Conseils, bénéficiaires de la classification employés et cadres de 1992.

 

Le 26 avril, se tiendra une ultime réunion paritaire nationale avec un projet écrit de protocole d’accord.

 

Force Ouvrière considère que ces 5 points sur chaque niveau de classification constituent un acompte sur la négociation à venir de la classification employés et cadres.

 

Force Ouvrière rappelle que le 4 janvier 2011, le Président du COMEX avait déclaré que le maintien du 14ème mois représentait un handicap dans les discussions avec le Ministère.

 

Le gouvernement, après avoir imposé, contre la volonté de tous les salariés, la diminution des retraites, a décidé de s’en prendre à la Sécurité Sociale, au remboursement dû aux assurés, à l’existence même des caisses de Sécurité Sociale à travers les opérations de fusions, départementales ou régionales.

 

L’ampleur de la grève et de la manifestation du 8 février 2011 à l’appel de FO, CGT, CFTC et CGC a montré la farouche détermination du personnel à défendre son contrat collectif de travail.

 

Recevant le 8 février 2011 les 8 organisations syndicales, le Président du COMEX/UCANSS a retiré la proposition de démantèlement de la CCN, la suppression du 14ème mois. Depuis, trois réunions paritaires se sont tenues, avec pour dernière proposition : 5 points au 1er mars 2011, soit 432 euros cette année.

 

Force Ouvrière considère que rien n’est acquis

. En effet, le gouvernement veut casser la Convention Collective Nationale, à l’instar de la Cour des Comptes qui, au nom des déficits publics, préconise de réduire de moitié la durée du maintien du salaire en cas d’arrêt maladie, diminuer nos jours RTT, nos jours enfants malades.

 

source FECFO

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 07:52

 

RPN DU 5 AVRIL 2011

 

Une nouvelle réunion paritaire nationale sur les salaires 2011 s’est tenue à l’UCANSS le mardi 5 avril.

 

Le directeur de l’UCANSS, après discussion avec les organisations syndicales nationales, a donné les dernières propositions de l’employeur pour 2011 :

 

5 points sur le coefficient de qualification de chaque niveau, pour les employés et cadres du niveau 1 au niveau 9, pour les personnels soignants du niveau 1E au niveau 9E, pour les informaticiens du niveau IA au niveau VI.

 

date d’effet : 1er mars 2011.

 

les points supplémentaires instaurés par le protocole du 31 décembre 2008 sont pérennisés. Ainsi le coefficient de base du niveau 1 devient : 180 + 5 + 15 = 200 points.

 

le coefficient maximum de chaque niveau de qualification sera augmenté de 5 points et d’un pas de compétence.

Le directeur de l’UCANSS va interroger le COMEX qui se réunit le 13 avril, sur l’élargissement des 5 points aux médecins salariés (niveaux 10E, 11E et 12E) informaticiens (niveaux VII, VIII, IX A, IX B et X) et aux Ingénieurs Conseils, bénéficiaires de la classification employés et cadres de 1992.

 

Le 26 avril, se tiendra une ultime réunion paritaire nationale avec un projet écrit de protocole d’accord.

 

Force Ouvrière considère que ces 5 points sur chaque niveau de classification constituent un acompte sur la négociation à venir de la classification employés et cadres.

 

Force Ouvrière rappelle que le 4 janvier 2011, le Président du COMEX avait déclaré que le maintien du 14ème mois représentait un handicap dans les discussions avec le Ministère.

 

Le gouvernement, après avoir imposé, contre la volonté de tous les salariés, la diminution des retraites, a décidé de s’en prendre à la Sécurité Sociale, au remboursement dû aux assurés, à l’existence même des caisses de Sécurité Sociale à travers les opérations de fusions, départementales ou régionales.

 

L’ampleur de la grève et de la manifestation du 8 février 2011 à l’appel de FO, CGT, CFTC et CGC a montré la farouche détermination du personnel à défendre son contrat collectif de travail.

 

Recevant le 8 février 2011 les 8 organisations syndicales, le Président du COMEX/UCANSS a retiré la proposition de démantèlement de la CCN, la suppression du 14ème mois. Depuis, trois réunions paritaires se sont tenues, avec pour dernière proposition : 5 points au 1er mars 2011, soit 432 euros cette année.

 

Force Ouvrière considère que rien n’est acquis

. En effet, le gouvernement veut casser la Convention Collective Nationale, à l’instar de la Cour des Comptes qui, au nom des déficits publics, préconise de réduire de moitié la durée du maintien du salaire en cas d’arrêt maladie, diminuer nos jours RTT, nos jours enfants malades.

 

source FECFO

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 17:59

Dans les Caisses d'allocations familiales, la crise et l'arrivée du RSA encombrent les guichets. Face à ces nouveaux arrivants et aux nouveaux modes de management, les agents sont débordés et «perdent le sens du métier». Et pour les allocataires, les retards sont légion.


Article publié le mercredi 09 mars 2011


La queue s’allonge au guichet de la Caisse d’allocations familiales
du XVIIIe arrondissement de Paris. «Pour gagner du temps,
venez au bon moment !» : sur la porte, les horaires sont surlignés
en rouge. Au téléphone, avant d’avoir un agent, l’accueil se fait
par un chaleureux : «La CAF étant fortement surchargée, il est
conseillé de ne pas vous rendre aux accueils, de ne pas téléphoner
et de ne pas envoyer de mails.»
CAF du XIXe arrondissement
Les CAF sont en burn-out . Depuis deux ans, les stocks de
dossiers à traiter s’accumulent. À Marseille comme à Paris, le
nombre de journées qu’il faudrait pour «liquider» la totalité des
dossiers ?ce qui implique de ne recevoir ni courriers ni visites ?
est de quatre. «Une bonne moyenne» par rapport aux autres CAF.

 

la suite ici

 

source mediapar.comt, /fredaunaturel.hautetfort.com

Partager cet article
Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 16:14

RPN SALAIRES DU 1er MARS 2011



Le 1er mars 2011, s’est tenue à l’UCANSS de 14 heures à 17 heures, une nouvelle RPN sur les salaires.

Le directeur de l’UCANSS a rappelé les éléments de la dernière RPN du 15 février :

L’UCANSS avait  confirmé qu’elle n’entendait plus supprimer le 14ème  mois.
L’employeur avait d’abord fait une proposition d’attribution de points différents selon le niveau de qualification (4 points, 3 points ou 2 points).
A la fin de la RPN du 15 février, l’employeur proposait 404 euros bruts annuels pour tous, soit l’équivalent de 4 points.

Le 1er mars, après de nombreux échanges et interventions de l’ensemble des organisations syndicales, l’UCANSS a fait une nouvelle proposition à la fin de la RPN :

5 points pérennes pour l’ensemble des employés et cadres.
Ces 5 points augmenteraient le coefficient de base de chaque niveau de qualification.
Les plages salariales (coefficient maximum de chaque niveau de qualification) seraient augmentées.
Par ailleurs, les points supplémentaires garantis par le protocole du 31 décembre 2008 seraient maintenus.
Ainsi, un niveau 3 au coefficient 205 bénéficie actuellement de 6 points supplémentaires et est payé au coefficient 211.
Avec les 5 points, le coefficient de qualification de tous les niveaux 3 passerait de 205 à 210. Pour les niveaux 3 bénéficiant des 6 points supplémentaires, ils seraient payés sur le coefficient  216.

La Fédération CGT a considéré que, si les 5 points étaient confirmés, il s’agirait d’une mesure d’attente sur la classification à venir, qui ne désengagerait pas l’UCANSS d’apporter des réponses aux autres revendications. La CGT a noté l’évolution de l’employeur entre ce qu’il voulait faire avant le 8 février et ce qu’il propose après.

Le directeur de l’UCANSS a souligné qu’en un mois, la position de l’employeur était passée d’une mesure de 0,8 % de la masse salariale avec la perte du 14ème mois, à une mesure de 1,20 % de la masse salariale (les 5 points pérennes) sans la perte du 14ème mois.

L’UCANSS donnera sa position sur la date d’effet des 5 points lors d’une nouvelle RPN qui devrait se tenir le 7 mars. L’ensemble des organisations syndicales a demandé que la date d’effet soit la plus tôt possible.

source FECFO

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 22:53

FO, LE SYNDICAT DU BULLETIN DE PAYE

RPN SALAIRES DU 15 FEVRIER


FO est le syndicat du bulletin de paye.

FO est pour l'augmentation générale des salaires.

FO refuse le blocage des salaires, que ce soit pour les fonctionnaires ou les salariés de la Sécurité Sociale.

Le 15 février 2011 s'est tenue à l'UCANSS la RPN sur les salaires 2011.

Cette réunion a été convoquée par l'UCANSS suite à la grève massive du personnel employés et cadres de la Sécurité Sociale le 8 février
pour le maintien de la Convention Collective,
pour le maintien du 14ème mois, de l'allocation vacances,
pour l'augmentation générale des salaires, de la valeur du point.

Le 8 février, recevant les organisations syndicales nationales FO, CGT, CFTC et CGC, signataires de la Convention Collective Nationale, le Président du COMEX/UCANSS s'est engagé à demander au COMEX qui se réunissait le lendemain, le retrait de la proposition de suppression du 14ème mois.

Le 15 février, le Directeur de l'UCANSS Monsieur Renard a indiqué en introduction de la RPN :

« Le COMEX retire sa proposition de passer de 14 à 13 mois. »

Soulignons qu'il s'agit d'un élément décisif à mettre à l'actif de la puissance de la grève du 8 février, du rassemblement national à l'UCANSS et du refus du personnel que l'on touche à la CCN, socle commun minimum de sa rémunération.
Le personnel uni avec ses organisations syndicales, a fait reculer le COMEX/UCANSS, ce qui n'était pas gagné d'avance.

« Le COMEX recherche un outil permettant une augmentation générale des salaires, sans que cela ne se traduise par une augmentation de la valeur du point, car le gouvernement refusera d'agréer à la Sécurité Sociale tout accord d'augmentation de la valeur du point en 2011. »

L'UCANSS dit oui à une augmentation des salaires sans augmentation de la valeur du point. L'UCANSS avait cru trouver le bon coup : liquider une importante disposition conventionnelle (le 14ème mois) qui fait « tache », pour ensuite détricoter notre CCN, en s'attaquant à d'autres dispositions conventionnelles (maintien de salaire maladie, RTT, etc...), tout en faisant une maigre augmentation de 0,6%.

FO refuse le blocage des salaires, FO demande l'augmentation de la valeur du point.

« Le COMEX souhaite que cette augmentation soit pérenne, pas une prime. Pour 2011, le COMEX considère qu'un effort vers les niveaux de rémunération les plus faibles est nécessaire. C'est pourquoi il ne veut pas remettre en cause le protocole du 30 décembre 2008 qui instaure des points supplémentaires pérennes pour les salariés embauchés ayant un coefficient développé inférieur ou égal à 272. »


Rappelons le dispositif du protocole du 31 décembre 2008.

Employés et Cadres

 
Niveaux de classification    Coefficients de qualification
(accord du 30 novembre 2004)    Coefficients développés garantis
(accord du 31 décembre 2008)      
Niveau 1    180    195      
Niveau 2    188    196      
Niveau 3    205    211      
Niveau 4    230    234      
Niveau 5A    250    252     

Personnels soignants

 
Niveaux de classification    Coefficients de qualification
(accord du 30 novembre 2004)    Coefficients de qualification
(accord du 30 novembre 2004)      
Niveau 1 E    180    195      
Niveau 2 E    188    196      
Niveau 3 E    205    211      
Niveau 4 E    230    234     

 « Le COMEX ne cherche pas à jouer la montre et souhaite aboutir à un accord dans les prochaines semaines. »

Au nom du COMEX, le Directeur de l'UCANSS  fait une première proposition :

Augmentation de la rémunération sur une base forfaitaire :
 400 € bruts par an du niveau 1 à 3, qui représentent 4 points par mois,
 300 € bruts par an du niveau 4 à 5B, qui représentent 3 points par mois,
 200 € bruts par an du niveau 6 à 9, qui représentent 2 points par mois.

Soit pour un niveau 2 à l'embauche un gain de 2,1%, pour un niveau 3 payé 21 300€ par an un gain salarial de 1,9%, un niveau 3 payé 28 000€ par an un gain salarial de 1,5%, un niveau 9 payé 57 000€ par an un gain de 0,40%.

Ces points augmenteraient le coefficient de base de chaque niveau de qualification.

Ainsi un technicien niveau 3 passerait de 205 à 209. Un salarié bénéficiant des 6 points supplémentaires prévus par l'accord du 31/12/2008, les conserverait et passerait donc du coefficient 211 à 215.

Par ailleurs, l'UCANSS est d'accord pour « déplafonner » les plages salariales de chaque niveau de qualification, afin de redonner des possibilités de rémunération individuelle (points de compétence).

Le Directeur de l'UCANSS a indiqué que le COMEX était prêt à faire bouger le curseur entre les mesures générales et les mesures individuelles. En effet depuis le protocole de 2004, il n'y a qu'un tiers de mesures générales, pour deux tiers de mesures individuelles.

Une proposition syndicale de 7 points pour tous a été faite. Le Directeur de l'UCANSS a refusé, considérant que cela ne permettrait plus d'appliquer les 20% minimum de personnel devant bénéficier chaque année des points de compétence.

A la fin de la réunion, le Directeur a proposé 4 points pour tous les salariés, soit 1,15% de la masse salariale. Cette proposition d'augmentation des coefficients de base des niveaux de qualification s'apparente à une mesure de classification.

Cette proposition a été considérée comme insuffisante par l'ensemble des organisations syndicales présentes.

La RPN s'est tenue jusqu'à 17 heures 30. Une prochaine RPN se tiendra le mardi 1er mars.

source FECFO






Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 16:09
Gaz lacrymogène sur le personnel de la Sécu

 

source youtube :http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=kWceH-FWr2Y

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 07:35
En début d'année, on fait des voeux et on regarde aussi ceux de l'année précédente pour voir ce qui a fonctionné.

En l'occurrence, que voyons-nous ? Nous voyons que le Comex réfléchit... réfléchit... et réfléchit toujours... En pure perte pour les salaries de la Sécurité Sociale puisque les propositions de l'employeur restent éternellement des leurres inacceptables à coût zéro. Puisque le Comex est incapable de négocier en haut lieu pour proposer enfin des solutions correctes, à quoi sert-il ? A rien.
source SNFOCOS
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de fo-caf
  • : Blog créé suite au conflit de la Caf de Rouen. Il est ouvert à toutes les organisations syndicales, au non syndiqués et à tout public pour l'expression de chacun.
  • Contact

Recherche